Quel type de casque choisir ?

8 Juin

Le casque de moto apporte deux types de protection : contre les chocs en cas de chute, mais également contre l’abrasion lors d’une glissade sur la chaussée. Après ces aspects sécuritaires viennent des éléments plus fonctionnels comme le confort, les options, l’ergonomie… Bref, difficile de choisir surtout si l’on prend en compte le récent renouveau des formats de casque.

Mais d’abord, partons de la fabrication de l’objet. Il peut être composé de :

  1. Matières plastiques, en injectant des polycarbonates dans un moule et en appliquant un verni par la suite. Cette catégorie de casque reste la moins chère du marché mais ces qualités en termes de poids et de résistance aux chocs ont été largement améliorées ces dernières années.
  2. Matières composites alliées à des résines (fibre de verre, de carbone…)

L’homologation des casques répond à des règles bien strictes :

Le port du casque est obligatoire pour tout conducteurou passager d’un deux-roues motorisé (art. R431-1).Il doit impérativement être homologué. Cette homologation,certifiée par une étiquette blanche E (normeeuropéenne) ou une étiquette verte NF (norme française),impose notamment la présence de bandes réfléchissantes (source gouvernementale).

Vous pouvez ensuite choisir entre les différents types de casque :

  • Le casque bol. Seul le haut du crâne est recouvert et il n’y a donc aucune visière pour protéger le pilote. Port des lunettes obligatoire !
  • Le casque jet. Répondant parfaitement aux normes actuelles de sécurité, ce type de casque se démarque cependant par une absence totale de mentonnière, laissant entrevoir une certaine appréhension en cas d’accident. Il est donc plutôt destiné aux deux-roues motorisés de faible ou moyenne cylindrée.
  • Le casque intégral. C’est le plus répandu aujourd’hui, il offre une protection optimale et son esthétique lui permet d’attirer un grand nombre de motards. Seul défaut, le champ de vision réduit.
  • Le casque modulable. Dernier né de la famille des casques, il allie les avantages de l’intégral et du jet. Lorsque la vitesse est trop importante et que la prise au vent se fait sentir, il est conseillé de repasser la casque en position intégrale.
  • Le casque motocross. Utilisé la plupart du temps pour la pratique du sport du même nom, il implique le port de lunettes car il ne dispose pas de visière.

Dernière étape, choisir parmi la multitude de marques présentes sur le marché de l’accessoire moto. Voici quelques-uns des meilleurs artisans de la catégorie : Shark, Givi, AGV, Arai, Lazer, Nolan, Scorpion, Shoei.

Pour les plus pointilleux, le site Motoservices.com identifie clairement les différentes composantes d’un casque :

A vous de faire votre choix !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :