Remontées de files

2 Juin

La remontée de files : un prétexte à la verbalisation des motards et autres deux-roues ?

C’est la question que l’on se pose lorsque l’on entend parler du sujet, plutôt épineux, surtout en région parisienne. En effet, les plaintes auprès des organismes et associations de motards se multiplient ces derniers temps et le nombre de procès verbaux est en constante augmentation. Auparavant arrêtés, les possesseurs de deux-roues remontant les files de voitures sont désormais laissés libre…mais recevront une contravention et/ou feront l’objet d’un retrait de point sur leur permis (jusqu’à 6 points !). Les plaques d’immatriculation sont relevées « à la volée » par les policiers qui se chargent ensuite de dresser une contredanse. Alors, peut-on parler d’acharnement contre les usagers en deux-roues ?

Les motards appellent à la réflexion et à la tolérance mais la préfecture de police de Paris peine à intervenir. Que faire et surtout quelles solutions envisager ? A VOIR…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :