Motos-taxis : quelle tendance ?

1 Juin

Se rendre d’un point A à un point B tout en étant sûr du temps que l’on va parcourir c’est possible ? Même en région parisienne ? Quoi de mieux qu’un taxi pour se rendre à une destination ? Un Moto-taxi !

Pour les déplacements professionnels essentiellement, ces nouveaux ambassadeurs des trajets payants se montrent très attractifs, notamment en termes de tarifs, de confort, ou encore de sécurité.

D’abord, un premier  argument est avancé : le TEMPS. Là où les taxis classiques vont se retrouver bloquer à cause des bouchons, le moto-taxilui ne s’arrête pas. Cela assure ainsi à l’utilisateur du service une rentabilité identique quel que soir l’état du trafic. Côté avantages, on pense aussi aux solutions d’abonnements mises en place pour les entreprises présentant des réductions allant de 10 à 30¨% sur la facture finale. Le confort et la sécurité sont les points clés du service : tout l’équipement est fourni au passager dans des normes strictes d’hygiène.

Des inconvénients subsistent aussi. une majoration des prix est appliquée la nuit, les week-end et les jours fériés et le temps d’attente du chauffeur sera à l’origine d’un supplément tarifaire.

Enfin, il faut veiller à s’adresser à un prestataire officiel et ne pas s’installer sur n’importe quelle moto !

Si leur utilité n’est pas à prouver, quelle image faut-il donner aux motos-taxis et surtout quelle est leur légitimité ? A voir…

Pour l’heure, sachez qu’il existe une règlementation stricte pour les motos-taxis (loi n°2009-888 du 22 juillet 2009, JO du 24 juillet 2009 source pme.service-public.fr) :

Les véhicules-motos ne peuvent ni circuler, ni stationner sur la voie publique en quête de client, sauf si le conducteur peut justifier d’une réservation préalable.

À la différence des taxis, les tarifs des motos-taxis sont laissés libres.

Les entreprises de motos-taxis doivent employer des chauffeurs qualifiés, avec 5 années d’expérience attestée dans la conduite de véhicules motorisés à 2 ou 3 roues. Une visite médicale est obligatoire chaque année.

Un carnet de bord doit permettre d’attester que le véhicule fait l’objet d’un entretien régulier. L’utilisation du véhicule est limitée à 3 ans ou à 200 000 km.

En cas de non-respect, une peine d’un an d’emprisonnement et une amende de 15 000 € peuvent être prononcée

Pour en savoir plus sur des sujets relatifs aux motos-taxis, rendez-vous à cette adresse : motaxy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :